La folie du crochet

Après une escapade vers le blog Eclectic Gipsyland

 

je suis restée emerveillée par le talent incroyable de cette jeune femme.

De circulation en circulation sur le net j’ai découvert d’autres blogs dont celui d’Attic 24,une Anglaise qui nous régale avec ses photos très joliment mises en scènes.

Evidemment cela m’a donné envie de ressortir mon crochet et mes laines.

Je n’avais pas assez de coloris,j’ai acheté une série de pelotes au BHV. Le rayon mercerie n’est pas si mal.

Mais je n’ai pas très bien choisi ma qualité de laine (un peu trop mélangée)

un peu déçue j’ai décidé de faire des carrés basiques « old América »sans m’investir dans un point compliqué

histoire de vite finir.Ce ne sera pas si moche finalement.à suivre….

Mais dans un deuxième temps j’ai acheté chez Drops  sur le net,  de la laine 100/100 ,

Il y a un choix énorme de qualités et de coloris.

La livraison est très rapide via le dépositaire en France Kalidou.

Pour acheter un crochet ergonomique j’ai déniché sur le net l’adresse d’un ravissant magasin situé dans un beau passage Parisien, le » passage du grand cerf ».

Rien que pour découvrir ce passage cela vaut le déplacement.

 

 

Les belles vitrines de Paris

Cette boutique nous offre pour Noël une visite enchantée.

 

Mosaïque

Pendant un an j’ai pris quelques cours de mosaïque.

Bien entendu j’ai acheté un bon nombre de tesselles

 

puis « obligé » mon mari à m’emmener à Briare où juste derrière l’usine

il y a une vaste décharge,un tas incroyable de tesselles et carreaux  cassés, ou pas, à la disposition de tous.

Nous ne savions pas exactement où se situait cette mine,

mais en voyant des gens circuler avec des seaux remplis de carreaux

et surtout en se guidant au bruit, un étrange bruit de vaisselle cassée, écrasée, nous sommes arrivés dans un sous bois,

espace irréel où des gens s’affairaient le nez en bas, grattant, fouillant, l’immense couche de carreaux

il parait qu’il y a 7m d’épaisseur.

Il y a cependant un certain classement par tailles et par couleurs.

Avec un peu de patience on peut espérer refaire sa cuisine ou sa salle de bains:)

les photos prises avec un portable sont extrêmement mauvaises mais on distingue quand même le champ, la mine!!

 

 

 

Pour faire le diptyque présenté ici, j’ai quand même utilisé des tesselles achetées pour la circonstance.

 

 

 

 

 

 

 

Cette activité est passionnante mais très envahissante,les petits bouts de tesselles sautent un peu partout dans la pièce au moment de la taille.

En outre tout ça représente un budget non négligeable et reste une activité plus facile à réaliser en habitant une maison plutôt qu’un appartement.

j’ai un peu abandonné cette technique,mais cela reste un grand coup de coeur.

Lumière!!

ça y est j’ai enfin percé mon oeuf d’autruche et réalisé tant bien que mal le montage.

si on y touche pas ça tient. La douille est à l’intérieur de l’oeuf et le fil sort par un trou plus gros percé dans la coquille

J’ai fabriqué un petit socle en « fimo » pour stabiliser l’oeuf sur la planchette, mais il reste cependant un peu mobile

je vais réfléchir à une solution.

 

 

 

 

En cours de montage