Visite à la ferme des autruches

Une deuxième visite s’imposait, je suis donc retournée à Montmachoux

Le mâle noir et blanc,la femelle grise,les autruchons, … et le déjeuner familial.
L’idée qui germe depuis quelques temps dans mon esprit est de tenter l’expérience de la gravure sur oeufs,associée également au percement de la coquille afin de créer des motifs artistiques…. si possible.

La dame m’a offert une coquille cassée pour que je me fasse la main,
mais j’ai préféré m’entraîner sur des oeufs… d’oies

Pas celles ci rencontrées cet hiver au Vésinet ,en excursion dans les rues,
Mais des oeufs rapportés de chez une amie du sud-ouest :

Voilà donc le premier essai,
à gauche l’oeuf d’autruche ,ensuite l’oeuf d’oie.
Les progrès sont à venir mais je suis assez contente du premier essai: à suivre…

Mes boutis

Mon dernier ouvrage en boutis est terminé. 1m20/1m20
2 ans de travail.
Tout à été conçu ,dessiné, piqué puis rembourré par mes soins, à la main obligatoirement.
La machine pour ce genre de travail n’est d’aucune utilité
Cette fois ci j’ai opté pour un recto -verso, jaune et blanc.
La transparence est le signe distinctif du boutis.
Chaque motif piqué clos est garni par du fil de coton.
Il se gonfle alors joliment.
Les « boutis » vendus un peu partout en dessus de lit sont en fait des courtepointes.
Un fond ,une couche de molleton ,un top,le tout piqué. On peut évidemment faire tout ça à la machine et en… usine.
Ce qui à mes yeux ne présente aucun intérêt artistique.

Promenade parisienne

Aujourd’hui et beaucoup d’autres jours… Promenade parisienne.
J’ai envie de vous faire partager ces quelques vues :

Pendant l’été

Le Rouvray, magasin magique près de Notre Dame, où l’on s’approvisionne de toutes sortes de tissus pour le patchworck.

Il est difficile de repartir sans rien acheter, la preuve j’ai craqué pour ce sac en kit.

La pochette est de mon cru confectionnée avec les restes.

Et puis les autres sacs sont réalisés avec des jambes de pantalon.

Présentation

Bonjour, ça y est je me lance pour un premier message!
Certaines de mes amies piaffent d’impatience.
C’est un peu déconcertant.
Je vais peu à peu vous montrer ce que je fabrique dans mon espace liberté.
Une ancienne chambre d’enfant transformée petit à petit en capharnaüm.
Impressionnant tout ce que l’on peut accumuler au cours des années.
Surtout que mes activités manuelles sont variées.
En survolant:
Peinture,cartonnage (petits objets et meubles) boutis,marqueterie de paille animaux en papier et plâtre,
et depuis peu la pâte polymère (Fimo).
Je fabrique des colliers.
Là aussi il y a beaucoup à faire et mes relations dans ce monde si vaste de la « Fimo » me permettent de constater que les développements sont inouïs.
L’imagination est au pouvoir.
La technique n’est pas forcément évidente ,mais toutes les blogueuses sont prêtes à vous aider de bon coeur.