Mon patchwork de l’été.

Il faut bien occuper ses mains, en tout cas les miennes ne savent pas rester inactives.

Le patchwork est un bon compromis, les petits carrés s’emportent partout.

Evidemment maintenant je suis un peu envahie car j’arrive à la partie  matelassage,

Trois épaisseurs, le top, le molleton central et la doublure.

Tout ça tient bien chaud, mais en septembre les soirées sont fraîches dans les appartements pas encore chauffés

c’est donc idéal.

Voici un aperçu en attendant la photo finale dans quelques semaines.

cet ouvrage est un kit du Rouvray.

Vers le palais royal

En partant du musée d’Orsay, je traverse la seine.

Les cadenas accrochés à la balustrade miroitent et scellent les unions.

Chaque visite aux colonnes de Buren (finalement je m’y suis habituée) m’amuse beaucoup.

Les petits sont à l’école nous sommes mardi,mais les grands sont heureux

de se suspendre et de se statufier le temps d’un clic.

 

Mes rencontres animalières

Au détour des routes, des prés, en ville et à la campagne,il y a toujours un petit animal à photographier.
Ils sont parfois inattendus, comme les autruches, ou vraiment familiers.
Voici un petit aperçu de mes coups de coeur.

Découverte du bleu de Lectoure

J’ai vécu une journée formidable au château de Loubens dans le Lauragais.
Une dizaine de participants, autour de grandes bassines dans lesquelles une potion magique attendait nos tissus, vêtements, etc.
Une sorcière en chef qui seule connait la formule nous conseillait.
Longtemps oubliée cette formule fût redécouverte après de longues années de recherche.
Nous devions tremper nos pièces dans ces bains ( froids),puis après quelques minutes les sortir du bain, et c’est alors que la magie opérait!
Le tissu sort jaune-vert et au contact de l’air devient bleu.