Marqueterie de paille

Un merveilleux travail, toujours surprenant, qui demande une extrême précision et une vue d’aigle

il faut ouvrir le brin ,l’aplatir avec un plioir, se munir de scalpels pour découper les motifs souhaités.De nombreux livres sont  publiés sur le sujet,mais rien ne remplace un stage.

à Paris l’atelier Lison de Caunes propose des journées de formation.

Le salon « aiguilles en fête »

Une fête pour les yeux.

Mes animaux

Il y a quelques années, (au moins 17) j’ai aimé représenter (tant bien que mal) les animaux rencontrés dans la nature,

ou ma petite Colombine.

en passant sur la route

en passant sur la route

Les oies du sud-ouest

Les oies du sud-ouest,chez Mercedes.

Colombine

Colombine

Mon premier tableau animalier

Mon premier tableau animalier,Colombine.

Une des oies de Mercedes

Lili, Une des oies de Mercedes

à bord du petit train de la Rhune

Kiki de la Rhune, à bord du petit train

Sieste au balcon

Sieste au balcon,Colombine.

Une des voisines

Une des mes voisines, d’Urrugne.

D'après une photo ancienne

Montreur d’ours, d’après une photo ancienne

Les moutons du calvaire

Les moutons du calvaire de Biriatou

 

Des vagues, un plaid

Chaque jour les vagues se superposent aux vagues précédentes.
Mon problème,quand m’arrêter?
C’est  totalement grisant de jouer avec toutes ces couleurs
et de se dire » allez encore une petite rayure »
tel un promeneur en montagne qui veut toujours aller
voir ce qui se passe derrière le prochain virage.
J’avais dans l’idée de faire un format proche d’un rectangle d’or
si quelqu’un veut le calculer pour moi?
Pour information la largeur est de 1m02

 

Début grisant

Début grisant

Quelques semaines plus tard

Quelques semaines plus tard

1m02 / 1m30, environ

1m02 / 1m30, environ

 

Il a neigé

Et quand viendra l’hiver aux neiges monotones,
Je fermerai partout portières et volets.

Charles Baudelaire, Poème « Paysages » – recueil « Les Fleurs du mal »