Musée de la poupée

Fondé en juin 1994 par deux collectionneurs passionnés,

le musée présente une collection permanente de poupées

de 1800 à 1959 qui permet de découvrir les différents aspects

de l’histoire de la poupée occidentale :

les fonctions des poupées, leurs morphologies,

les matériaux utilisés dans leur fabrication,

les types ethniques représentés, ainsi qu’un aperçu des principaux fabricants de poupées.

 

——

Le Musée de la Poupée, première structure permanente

entièrement consacrée à la poupée sur Paris, fête aujourd’hui ses 20 ans

. Il présente dans ses salles permanentes,

la collection de poupées anciennes et de collection de Guido et Samy Odin, père et fils.

Situé au fond d’une charmante impasse fleurie, 

à deux pas du centre Georges Pompidou,

et d’un square « Anne Franck »(1929-1945)

remarquable pour son calme dans ce quartier bruyant.

Le jardin de l’hôtel saint -Aignan, qui abrite le musée d’art et d’histoire du judaïsme,

se compose en trois parties.

La première affiche un style contemporain.

Un greffon du marronnier que la jeune fille admirait depuis sa fenêtre y a été planté le 20 juin 2007.

La parcelle centrale existe depuis le 17ème siècle.

La dernière partie a été conçue comme un verger.

——

 

 

——

Revenons au musée de la poupée.

Plus de 600 poupées racontent la passionnante

histoire de la poupée en France de 1800 à 1959.

Des expositions temporaires sont proposées toute l’année

ainsi que des animations pour les enfants et les adultes.

——–

——-

——–

——–

——-

———

—–

—–

——

——-

——–

——–

——-

——-

———

——–

———-

——–

——

——-

——

——–

———-

——-

——

—–

——

——

———

m

——

——–

——-

——–

——

—–

———

——

——

——

—–

——-

——–

——–

———

——-

——

——-Si vous y allez dans la matinée pourquoi ne pas finir la visite par un arrêt dans ce petit bistro sympatique?

Merci pour votre visite.

10 pensées à propos de “Musée de la poupée

  1. PS ce n’est pas jean qui collectionnait……mais Marcelle ! avec cependant l’accord marital !
    Ah ! ces poupées , j’en rêve ! merci petite Fourmi . MF

  2. Pour la collectionneuse que je fus , ce musée est un éblouissement…..Toutes ces poupées , bouche
    fermée, les plus anciennes , 1800 , donc les plus rares …..et chères ! ( mais quand on aime on ne compte pas ! ) sont splendides , ainsi que les Bébés caractères à la mimique plus vraie que nature -Tout est beau , costumes d’époque , dinettes , petit mobilier – On va même en Afrique !
    Les collectionneurs ont réuni un trésor sauvé  » de la casse  » – Il y a eu des petites filles soigneuses ( ou les Mamans ) Merci petite Fourmi , tu nous redonnes notre enfance ! mf

  3. encore moi…
    J’ai oublié de remercier la Fourmi d’ avoir « dénicher » encore un lieu de calme et de verdure, où je passerai volontier la prochaine fois que je viens de ce côté.
    Sans oublier un grignotage dans ce petit bistrot.

  4. Quelle palette d’expressions !
    Impressionnant !
    Du poupon souriant à la petite fille boudeuse, en passant par le garçon espiègle, la fillette sophistiquée ou la poupée étonnée et méfiante…
    Il y a là quelques visages me rappelant des enfants connus… j’en ai même trouvée une qui a l’expression d’une enfant sur une photo de famille, prise il y a fort longtemps….

  5. Très jolie rien a voir avec les poupées actuelles.
    J’ai découvert également un jardin a rajouter a ma liste des ilots de verdure parisiens.
    Meci.

  6. même pour un homme c’est intéressant. Que curiosités à voir à Paris !
    merci Fourmi habile de nous donner des idées de promenades.

  7. Merci de ce reportage si complet.
    Pure nostalgie pour moi et également j’y vois l’intérêt de voir les poupées de nos mamans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *