Rodin: deuxième partie

Tout d’abord un petit tour par l’exposition Kieffer furtivement présentée à l’entrée du musée.

Pour ma part j’ai trouvé ces toiles monumentales assez impressionnantes.

Puis quelques vitrines d’objets étranges.

 




L’âge d’airain



La mort


Un faune penché sur une jarre.


Jeune femme au chignon


L’adieu


Les causeuses: Camille Claudel.




La vague: Camille Claudel


Le fils d’Ugolin


Vertumne et Pomone: Camille Claudel


Lady Sackville



La main du diable


Absolution:

Cet assemblage monumental et unique est présenté pour la première au public.

Cette oeuvre est inédite et énigmatique,

constituée de plusieurs figures

(torse d’Ugolin assis, La Terre, Tête de la Martyre)

agencées sous un grand drapé.

 


 


 

Maurice Haquette.

 


Mozart 

 


Victor Hugo

 


Madame Fenaille



Galatée


Reconstitution d’un coin de l’atelier de Rodin.

Il posait ses sculptures sur des caisses ou des sellettes 



Je meurs le 17 novembre 1917

Je m’étends dans la nature et ne regrette rien.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *