5 pensées à propos de “Merveilles à Guimet

  1. j’oubliais… grâce à ta visite et son reportage, il me vient l’envie de retourner dans ce merveilleux musée, même si je dois faire la queue.

  2. merci fourmi.
    Je ne me lasse pas de regarder ces paysages Japonais… souvent soumis aux intempéries.
    En regardant les scènes sous la neige…. » j’entends » le silence qui s’en dégage… et cela me rappelle les moments où je faisais découvrir la montagne Jurassienne à des pitchounes d’abord interloqués puis intéressés par ces arrêts sous les sapins qui bordaient les pistes pour « écouter » le silence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *