Visite d’un atelier de verrerie

 

 

Les pigments


L’atelier.

Pendant la dernière vague de grosse chaleur

il a été fermé à la visite .

Il faisait 50° sur les gradins où se positionnent les visiteurs

et 70° devant le four!!!

Hervé à capitulé sous peine de fondre comme la pâte de verre.



Démonstration de la fabrication d’un porte- serviette

cela m’a laissée dubitative quant au côté pratique et esthétique, mais la technique m’a éblouie.


Le bloc de verre est posé et tourné sur une « mouillette  » fabriquée en papier journal détrempé.


 On en mangerait ..


 On tourne le bloc sur un pigment choisi 

pour  donner un aspect opaque

au verre après passage au four.

L’opération est renouvelée 6 fois.

—–

On souffle

—-

On fait admirer le résultat car on est très fier.


On étire , on étire, on dirait de la guimauve.

attention ne pas y mettre la langue, ….trop tôt.

 


Porte serviette ? Bof…

 


Le futur vase gonfle.

au four on cueille une autre masse de verre ,

on retire du four, on souffle ,

on  façonne et on recommence..


C’est beau !!!

 


 

 


 


Le col est formé, l’ouverture agrandie puis festonnée. 


C’est beau !!!




 


 C’est moi qui l’ai fait !!!! 

 


 Les œuvres d’Hervé.

Je vous l’accorde, on aime……ou pas ! 

 

 

5 pensées à propos de “Visite d’un atelier de verrerie

  1. C’est tout à fait passionnant, mais je me demande toujours comment on peut avoir un aussi beau matériau et faire des trucs aussi moche. (enfin, tout cela étant une question de goût…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *