Deux jours d’automne à Paris


L’exposition Gauguin est sublime .

 


Derniers feux pour Bagatelle..

L’automne est là et les parterres se vident.

Mais il y a encore quelques belles vues et couleurs…


 


 

 


 


 

 



 

 


Les paons sont fort gourmands et arrivent au pas de course quand je secoue ma boîte à graines.

Ils picorent plus ou moins délicatement selon leur tempérament.

Il y a aussi les timides qui n’osent pas s’approcher et eux n’auront rien.

Tant pis pour eux.

 


 

 


 

 



Les jardins des Tuileries exposent des créations contemporaines.


 

 




 

 


 

 

 


Le soir tombait, la luminosité diminue sérieusement

avec le changement d’heure.

Vous voyez un banc de conversations en bronze.

 


Des miroirs en enfilade, les gens sont ravis de se mirer et de se photographier plus ou moins déformés.



 

 



 

 



C’est beau Paris, non ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 pensées à propos de “Deux jours d’automne à Paris

  1. Oh que oui que c’est beau. D’ailleurs j’y retourne en Mars 2018 (après y être allée aussi en juin cette année). Il y a toujours à faire et à y découvrir.
    merci pour ce beau reportage.

  2. C’est beau, mais décidément, je n’aime pas l’art contemporain. Je préfère les frondaisons de Bagatelle et la belle expo Gauguin !
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *