Exposition CESAR



Un sculpteur majeur à travers un demi-siècle de créations.

Troquant les outils traditionnels du sculpteur pour le chalumeau.

les fers soudés sont composés à partir de déchets métalliques

récupérés chez les ferrailleurs.



Ce scorpion est composé d’un  tuyau plié et d’essuis -glace


Ensuite il se sert d’une presse hydraulique

pour compresser et écraser divers objets












Viennent ensuite les empreintes,

agrandissements de son pouce ou d’un sein.







Les expansions sont en mousse de polyuréthane à laquelle

on adjoint un produit dont j’ai oublié le nom.

Le mélange se met à gonfler et il faut le répandre

très rapidement car en quelques minutes il durcit.

 ensuite il ponce et laque ces expansions.








Le plexiglas enveloppe des objets du quotidien à jamais rendus inaccessibles





Compression de cagettes, de cartons,de chiffons.

évidemment il faut y adjoindre de la colle

sinon cela ne fonctionne pas, c’est logique.





Ces voitures ont participé à des courses et ont trouvé ici une éternité

pour le plus grand bonheur de leur propriétaire.









En gros plan ce sont de véritables tableaux abstraits.







Ces voitures Italiennes ont été compressées neuves et

ensuite peintes avec les couleurs vives de la gamme du moment.

Les formes sont plus douces et la carrosserie est moins accidentée.

On dirait du tissu, oui, oui…cela donne un aspect de légéreté.



Comme toujours les gens m’amusent






La Seine en crue

 

 

Une pensée à propos de “Exposition CESAR

  1. Merci pour la visite, j’aimais bien ses premières oeuvres figuratives faites de récupération de ferraille, après je suis largué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *